lundi 13 septembre 2021

VIKING DEATH SQUAD: la critique

Non mais cherchez pas, votre couverture sera nulle en comparaison

 Autant l'auteur, Brandish Gilhelm aka Hankerin' Ferinale aka Ingrid Burnale (il a du mal à se décider) ne m'avait guère impressionné avec le titre de son jeu précédent, Office Depot Index Card rpg, là il faut reconnaitre qu'il a fait très fort: VIKING DEATH SQUAD. J'irais jusqu'à dire que c'est un nom qui claque au vent de la destruction comme un étendard funeste. Même si on ne visualise pas tout de suite de quoi le jeu va parler, on peut se douter qu'il va être question de guerriers vikings, de haches et de crânes fracassés. Si vous cherchiez de quoi émuler un film comme Le Septième Sceau, vous risquez d'être déçu. 

J'ai pas ramené une épée pour jouer aux dames


Nous sommes en 100ème siècle, l'Infinitum, un empire psychotique et son armée de War Pigs tente de massacrer ce qui reste de l'Humanité. Le carnage est tel qu'il ouvre un passage vers les Enfers, ouvrant la voie à Lucifer qui compte bien participer au bain de sang.

Le jeu vous propose d'incarner deux types des personnages: des membres de la résistance humaine, les Screaming Skulls ou un Immortel, un guerrier viking de 3m de haut, recréé par clonage et génétiquement modifié, maintenue en hypersommeil avant d'être envoyé en combat. Problème: ce sommeil s'apparente pour eux à un long cauchemar et ils décident donc de se révolter contre leurs maitre. Un immortel possède trois "vies", une fois épuisées il meurt pour de bon.

Pourquoi jouer un humain?

Parce qu'il n'existe pratiquement plus d'Immortels. Si dix Immortels meurent, la campagne est terminée, l'Humanité est condamnée, game over man! Et même sans cela les personnages humains offrent un peu plus de variété.

Si le texte et l'image ne vous inspirent pas, le jeu n'est sans doute pas pour vous.


Licornes et paillettes

L'univers de Viking Death Squad respire donc la joie de vivre. Il est fondé sur la chanson War Pigs de Black Sabbath et l'auteur précise bien qu'il a cherché à créer l'univers décrit dans cette chanson. 

Les armes sont énormes, la technologie est mystérieuse et tous les matériaux utilisés sont massifs. Il n'y a pas de petits mécanismes ou de petites diodes ou des moteurs à réparer: un fusil à rivet est littéralement un bloc de pierre rectangulaire qui crache des rivets en fusion. On ne sait pas comment ou pourquoi. Les vaisseaux spatiaux sont des blocs d'obsidienne dépourvus de fenêtres dont les intérieurs sont parfois éclairés avec des torches. Tout est imposant, encombrant, massif et dépourvu de fioritures, à l'image du reste de l'univers.

La mécanique

Lointainement inspirée par le système D6 (assez loin pour vous intéresser même si l'original vous déplait). Le MJ lance de 2 à 6D6 pour déterminer une difficulté, vous faites un jet d'attributs (Puissance, Précision, Astuce, Tripes, Vitesse et Détermination, noté de 1D à 6D) et vous essayez d’obtenir un score supérieur ou égal à la difficulté.

Sur cette base simple viennent évidemment se greffer d'autres choses:comme les compétences. Un terme un peu trompeur car dans leur fonctionnement elles ressemble plus à des dons/talents: elles remplacent généralement un attribut (compétence et attributs ne s'additionnent pas) et propose des effets spécifiques.

Exemple: pour tirer on utilise l'attribut Précision mais si vous avez la compétence Tireur d'élite, vous pouvez choisir de l'utiliser et chaque 6 obtenu sur vos dés vous donne un coup critique.

Le combat propose aussi de nombreuses variations: on fait un jet de Vitesse en début de combat qui vous donne à la fois votre Initiative et votre score en Défense pour le reste du conflit (le score à battre pour vous toucher). On peut bien sûr modifier ce total en étant malin (embuscade, terrain favorable, etc.).

Il n'y a pas de points de vie, un personnage à juste des bouts d'armure sur lui, une fois ces armures détruites un personnage peut-être tué en un coup. Il va falloir faire du rafistolage et ramasser tout ce qui traîne !

Un personnage possède également  un serment, une dette et un code (une chose que vous ne ferez jamais volontairement, en aucune circonstance), pas d'effet mécanique c'est purement narratif.

Pour l'expérience: vous gagnez des runes de sang quand vous accumulez un certain nombre de coups critiques. Les effets de ces runes sont puissants (amélioration d'attribut, vies supplémentaires, etc.) et c'est le seul moyen de progresser. Encore une fois, le jeu s'appelle Viking Death Squad, pas Skäld Merry Melodies, il va falloir poutrer pour s'améliorer. 

On sait tous que c'est le premier truc que vous regardez dans un jdr.

 

Le reste du livre

Comme c'était déjà le cas pour Index Card RPG, les conseils destinés au MJ, notamment pour s'approprier l'univers sont très bons et proposent de nouvelles approches (vous êtes habitués à utiliser des images pour trouver l'inspiration ? Essayer avec une chanson maintenant !). Le bestiaire est varié et vraiment conçu pour faciliter la tâche du MJ. Vous trouverez également un scénario d'introduction plus neuf aventures mais attention ! Chaque aventure tient sur une page, l'auteur prévient dés le départ que le MJ va devoir faire l'essentiel du travail même si les infos fournies permettent largement d'improviser en cours de partie. Si vous trouver que les Adventure Paths pour Pathfinder sont trop succincts, Viking Death Squad n'est pas pour vous.

Des défauts? 

C'est une question de goût mais je trouve que l'auteur se laisse parfois aller à la facilité dans ses descriptions: un lieu comme la forêt empoisonnée est une copie conforme de celle de Nausicaa de la Vallée du vent, sans aucune valeur ajoutée. Les noms de certains lieux, ne sont vraiment pas folichons ("Hellifornia"?) . J'avais déjà eu la même impression avec l'univers med-fan d'Index Card RPG, Alflheim, dont les inspirations étaient parfois tellement transparentes qu'on avait un peu l'impression d'avoir une version Leader Price de certains univers. C'est d'autant plus décevant quand on sait que l'auteur peut faire beaucoup mieux (l'univers SF de Warp Shell notamment). Mais vous l'aurez compris: c'est un avis purement personnel et ça ne nuit en rien à la qualité générale de l'ouvrage.

L'avis de l'Ours

Viking Death Squad n'est pas un jeu qui fera l'unanimité et c'est tant mieux, cela prouve qu'il a une véritable personnalité. Les conseils aux MJ, les illustrations et l'univers aussi brutal que baroque me plaisent énormément. Dans un genre semblable, l'excellentissime Mantoid Universe de chez Batrogames vaut largement le détour si vous êtes allergiques à l'anglais.

Cadeau bonus

Sur le site du jeu l'auteur propose une tonne de musique d'ambiance destinée au jeu. 

Pour une durée indéterminée (à ma connaissance), le code HIGHLANDER vous donne 10% de réduc sur la boutique de Modiphius (non, je ne touche rien sur les ventes).

jeudi 31 décembre 2020

Bon réveillon !

 Les Livres de l'Ours vous souhaite une bonne fin d'année, pour la suite; prenez soin de vous et de vos proches.... Mais pas que...




mercredi 2 décembre 2020

FLEAUX! Sang, boue, squelettes et 1d20

 Camarades rôlistes, on ne va pas se le cacher, 2020  est, en termes techniques, une année de merde. 

Alors pour aller contre le mouvement général, j'ai décidé de vous offrir Fléaux!

 Fléaux! C'est quoi ?

 Pour faire court, il s'agit du rejeton hurlant et déformé issu de l'union contre-nature entre Warhammer et le Black Hack.  Un univers, sale et dur associé à un système simple et robuste.

Vous y trouverez une sorcellerie particulièrement vicieuse et corruptrice; un bestiaire d'une cinquantaine de créatures, des cartes de sorts, des règles pour gérer la peur et la panique ainsi que des combats rapides et sanglants.

Un immense merci à Edgarra qui a pris de son temps pour vous proposer une maquette magnifique.

 Passez de bonnes fêtes de fin d'année, prenez soin de vous et de vos proches, organisez une partie, amusez-vous et reprenez des forces. Les mauvais jours finiront.

Télécharger la feuille de personnage

vendredi 25 septembre 2020

Où l'on parle du JDR old school

 La sympathique équipe de JDR Factory (Edgarra et Samuel Ziterman) ont invité Le Grümph et ma pomme pour causer de l'Old School Renaissance. On a des parcours différents par rapport à D&D du coup je pense que la discussion s'est révélée assez fructueuse. Bon visionnage !



jeudi 24 septembre 2020

DUNGEON SQUAD! en VF

Histoire de vous faire patienter jusqu'au prochaines sorties des Livres de l'Ours (du Striscia et du Ronin Saga notamment) voici une version française d'un vieux jeu de Jason Morningstar: DUNGEON SQUAD!

Le public français a connu une adaptation de ces règles dans l'excellent On Mighty Thews publié sous nos latitudes par la Boîte à Heuhh.

Après avoir maitrisé une partie de D&D3.5 pour des enfants, Jason Morningstar a vite compris qu'il lui fallait quelque chose de plus simple, de plus rapide et qui allait directement à l'essentiel. 

Le jeu a depuis connu une seconde édition mais pour l'instant j'ai préféré traduire la première qui se prête plus aux bricolages divers et variés. 

DUNGEON SQUAD! à fait le bonheur des bidouilleurs et autres hackers outre-atlantique. Nous espérons donc que cette VF encouragera les créations/adaptations locales (en respectant les termes de la licence).

Dans le fichier zip du jeu vous trouverez donc:

  • le PDF du jeu
  • la version Epub (pour toujours l'avoir sur vous !)
  • Une version basique au format .odt pour les bricoleurs qui veulent se faire leur propre version. 

 

DUNGEON SQUAD! Cliquez-ici pour télécharger le fichier zip 


Bonnes parties à tous !


EDIT: un gentil membre des forums Black Book a regroupé toutes les règles sur un site web, merci à lui !

mercredi 6 novembre 2019

EXTINCTION: Sci-fi survival horror made with the Black Hack

Greetings everyone !

EXTINCTION a stand alone RPG of Sci-Fi survival horror made with the BLACK HACK, inspired by movies like Alien, Outland and Event horizon.

https://www.drivethrurpg.com/product/294116/Extinction


It comes with an introductory adventure, Breathing Day, so you can grab the book and run a game on the same day.
It's 5$ on Drivethru for 78 pages of sci-fi horror!

lundi 2 septembre 2019

RATS IN THE WALLS : le jeu d'horreur cosmique en VF !

Initialement sorti en anglais, puis traduit en espagnol et en hongrois, RATS IN THE WALLS est désormais disponible en français !




FRAIS DE PORT OFFERTS jusqu'au 19/09/2019 avec le code ONESHIP

Le système de jeu est inspiré par des classiques comme Traveller ou Défis Fantastiques et des productions plus récentes, comme Maze Rats ou Into the Odd. Les jets se font avec 2D6 et seul les joueurs lancent les dés, laissant ainsi au MJ plus de temps pour gérer l'aventure en cours.

Le jeu peut se jouer sur des campagnes longues (une quarantaine de parties) ou être utilisé pour des aventures ponctuelles.

Les enquêtes des personnages se déroulent par défaut dans les années 20 mais un appendice vous permet également de créer des personnages médiévaux.

Il ne vous reste plus qu'à prendre une feuille de personnage, répartir quelques points, choisir une profession et une réputation pour aller affronter les Anciens !

Vous trouverez également des conseils pratiques pour vous aider à créer et mener des aventures horrifiques.

Il y a d'ores et déjà deux critiques pour la version anglaise sur le Grog (une positive, une négative, comme ça c'est équilibré :p), huit critiques sur Drivethrurpg (ici et ici) et une tripotée de vidéos en espagnol (il suffit de taper "Ratas en las paredes reseña" dans Google pour trouver des critiques et des vidéos de parties).